Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil

L’an mil huit cent cinquante, et le vingt-six du mois d’avril, à dix heures du matin, par devant nous Jean BOUYRIE, maire officier de l’état civil de la commune de Burgaronne, canton de Sauveterre, département des basses Pyrénées, est comparue Jeanne POCQ, âgée d’environ cinquante six ans, ménagère domiciliée de cette commune, qui nous a déclaré que ce matin vers les quatre heures, étant au lit couchée, un garçon qui passait auprès de la maison est venu l’appeler en lui disant qu’il faut vous lever tout de suite parce que vous avez dessous le toit de votre four, un enfant qui vient de naître, d’après les cris ou la voix qui s’y entendent. Elle s’est donc tout de suite levée et transportée auprès de ce four, où elle a réellement trouvé un enfant tel qu’elle nous le présente, emmailloté ou vêtu d’une chemise, d’un petit drap par-dessus la chemise, d’une robe d’indienne, d’un bonnet de percale et d’une petite couette d’étoupe ; et de deux autres petits draps avec deux autres chemises liés à dite couette. Après avoir visité l’enfant, avons reconnu qu’il était du sexe masculin, et qu’il paraissait être âgé d’un ou deux jours. Nous n’avons trouvé qu’il eut aucune marque sur le corps, ni non plus dans ses vêtements aucun écrit destiné à le faire connaître. De Suite avons inscrit l’enfant sous le nom et prénom de MARC  JOSEPH ; et avons ordonné qu’il fût remis à notre belle fille pour le nourrir, soigner ou administrer les soins nécessaires jusqu’à demain. Après nous avons également ordonné que Jacques MONTANé et Jeanne PEYRON, son épouse, iraient le transporter ou rendre à l’Hospice de Pau, établissement destiné à recevoir cette sorte d’infortunés. De quoi ou desquels faits, nous avons dressé procès verbal en présence de Pierre TUYA et de Jean LARROCHELLE, cultivateurs et domiciliés à la dite commune de Burgaronne, qui ont signé avec nous, après que lecture leur a été faite du contenu au présent procès-verbal Ce que n’a fait Jeanne POCQ déclarante pour ne savoir écrire.

Signé : TUYA, LAROUCHELLE, BOUYRIE maire

registre d’état-civil de Burgaronne 5MI151 p325. AD 64.

 

5MI151_p325

page 325 Registre 5MI Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil

page 325 Registre 5MI Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil

 

registre d'état-civil de Burgaronne 5MI151 p325. AD 64.Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil

RETOUR