Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Famille BILLARD BALTYDE, Généalogie : Archives,  archives en ligne, archives départementales en ligne, état civil, arbre généalogique, histoire, historia, histoire de famille, histoire en famille, état civil, Family search,  Genealogy tree: Si vous relevez des erreurs, merci de nous les signaler
Serge Billard Baltyde

Au hasard des archives, nous pouvons tomber sur des actes qui demandent une certaine réflexion.

retrouver le pourquoi du comment…

Voici l’histoire d’Anselme-Eugène Escallier, tombé à 29 ans dans les tranchées d’une autre guerre, oubliée.

Tout commence dans le village de Saint-Julien-en-Champsaur le mardi 3 juillet 1826 vers midi. Rose Borel met au monde un petit garçon. Son père,âgé de 42 ans attendra le lendemain vers 13 heures pour aller le déclarer à la mairie,prenant comme témoins le père et le fils Robin.

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Naissance d’Anselme-Eugène Escallier le 3 mars 1826.AD 05, St Julien 2E153/5 page 44

C’est vrai qu’il ne faisait pas chaud cet hiver-là dans le Champsaur. Benoit avait regroupé plusieurs commissions ce jour-là. Et puis après tout, c’était le huitième chérubin d’une famille qui allait en compter 12. Son épouse, de dix ans plus jeune, n’y voyait rien à redire. Elle commençait,elle aussi, à se blaser. Mariée le 10 janvier 1813, elle mettait au monde régulièrement…

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Les années passent, de plus en plus difficilement. La population dans le Champsaur a explosé mais les ressources n’ont pas évolué. Beaucoup partent pour les « El Dorado »: Amerique du Sud, Algérie. D’autres rejoignent les grandes villes, devenant la proie facile et volontaire de tous les colportages. Ils amplifient sans méfiance la « réussite » des expatriés.

Il faut juste avoir du courage!!

Anselme décide de s’engager dans l’armée. Quoi de plus à cette époque pour rêver de conquètes coloniales, de victoires faciles sur les ennemis et le jeunes filles.

Il ne verra pas le sable chaud de l’Algérie mais se trouvera engagé dans une affaire bien plus troublante, sans gloire en retour et sans retour du tout.

Grenadier à

  • la deuxième brigade de
  • la deuxième compagnie du
  • 73ème régiment de ligne
  • 1ère division
  • 3ème corps d’armée

sous les ordres du Colonel Dubois, il se retrouve impliqué dans la guerre de Crimée. C’est d’un exoqtisme dont il seserait bien passé…Il ne saura jamais que sa mère est décédée le 8 Août 1854.

« Mais qu’est la Guerre de Crimée? » demandez-vous soudain.

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie

La France et la Grande Bretagne déclarent la guerre à la Russie en avril 1854. Rapidement les marines alliées prennent le pas sur la marine russe : elles bombardent Odessa, bloquent Constadt et prennent Bormarsund en août 1854. Pendant ce temps le corps expéditionnaire franco britannique débarque dans la presqu’île de Gallipoli en Thrace. En juin, la base d’opération de l’armée est transportée à Varna (Bulgarie) pour soutenir l’armée Turque en Silistrie. C’est dans cette situation que les armées souffrent d’une éprouvante épidémie de choléra qui décime ses régiments. Les opérations dans les Balkans ne sont pas décisives et les Alliés décident de porter la guerre sur le territoire Russe, en Crimée.

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Le 5 septembre, 56.000 hommes sont embarqués de Varna pour la plage du « vieux Fort » au sud d’Eupatoria. Le débarquement s’effectue sans problème et le 18 septembre l’armée se met en route vers Sébastopol. Le 20 septembre, les forces franco alliées battent l’armée russe à l’Alma, mais la poursuite est peu mordante, ce qui permet aux Russes de s’enfermer dans Sébastopol, ville puissament fortifiée. L’armée alliée n’atteint la ville que le 26 septembre et s’installe pour le siège après avoir repoussé à deux reprises l’armée russe de secours à Balaklava (25 octobre) puis à Inkermann (5 novembre).

Le siège va immobiliser pendant plus d’une année le corps expéditionnaire des alliés, dans des conditions très difficiles en raison du rude climat, de la pauvreté du ravitaillement, mais surtout de la féroce resistance des russes. Au printemps 1855 les opérations d’assaut débutent : prise des ouvrages blanc et de la position du mamelon vert en juin, échec de l’assaut général du 18 juin, enfin, le 8 septembre assaut victorieux sur le fort de Malakoff et le petit redan qui fait succomber la position. Durant ce siège, les opérations périphériques n’ont pas cessé (prise de Kertch en mai, bataille de Traktir le 16 août, bataille de Kanghil en septembre et prise des forteresses de Kinburn et d’Otchakov à l’embouchure du Dniepr en octobre).

La paix est finalement conclue en mars 1856, l’armée française y aura perdu 100.000 hommes, dont 60 % morts de maladie.

« Mais de quoi se composait le corps expéditionnaire? » murmurez-vous,captivés

Eh bien, nous y retrouvons la brigade de notre jeune Anselme en bout d’organigramme.

Ordre de bataille du corps expéditionaire de la baltique

  • GD : général de division
  • GB : général de brigade
  • Col. : Colonel
  • Cmdt : Commandant

Commandant en chef :

GD Baraguey d’Hilliers

Etat major général :

Chef d’EM, Col de Gouyon de St Loyal

Commandant l’artillerie : LtCol de Rochebouet

Commandant le génie : GD Niel

1ere brigade : GB d’Hugues : 3em RI (Col Ducrot), 48e RI (Col. Vidal de Lauzun)

2em brigade : GB Grezy : 51e RI (Col. Perrin), 77e RI (Col. Suau)

Ordre de bataille de l’armée française d’Orient au 8/9/1855

(jour de la prise de Malakoff)

GD : général de division

GB : général de brigade

Col. : Colonel

Cmdt : Commandant

Commandant en chef :

GD Pelissier

Etat major général :

Chef d’EM, GD de Martimprey

Sous chef d’EM, Col Jarras

Commandant l’artillerie : GD Thiry

Commandant le génie : GD Niel

Premier Corps d’armée : GD de Salles ; Chef d’EM GB Rivet ; Commandant l’artillerie : GB Leboeuf ; Commandant le génie, GB Dalesme

1ere division : GD d’Autemarre

  • 1ere brigade : GB Niol : 5em BCP (cmdt Garnier), 19e RI (Col. Guignard), 26e RI (Col. de Sorbier)
  • 2em brigade : GB Breton : 39e RI (Col. Comignan), 74e RI (Col. Guyot de Lespart)

2em Division : GD Levaillant

  • 1ere brigade : GB Trochu : 9em BCP (Cmdt Rogier), 21e RI (Col. Lefèvre), 42e RI (Col Montaudon)
  • 2eme brigade : GB Couston : 46e RI (Col. Gault), 80e RI (Col. Laterrade)

3em Division : GD Paté

  • 1ere Brigade : GB Beuret : 6em BCP (Cmdt Fermier de la Provotais), 28e RI (Col. de Lartigue), 98e RI (Col. Conseil-Dumesnil)
  • 2eme brigade : GB Bazaine : 1er Régiment étranger, 2em régiment etranger (Col. de Chabrière)

4em division GD Bouat

  • 1ere brigade GB Lefebvre : 10em BCP (Cmdt Guiomar), 18e RI (Col. Dantin), 79e RI (Col. Grenier)
  • 2eme brigade : GB Duprat de la Roquette : 14em RI (Col. de Negrier), 43e RI (Col. Broutta)

Division de cavalerie : GD Morris

  • 1ere brigade GB Cassaignoles : 1er Chasseurs d’Afrique (Col. de Ferrabouc), 3em Chasseurs d’Afrique (Col. de Mezange de Saint André)
  • 2eme brigade : GB Feray : 2em Chasseurs d’Afrique (Col. de Jourdan), 4em chasseurs d’Afrique (Col. de Cauvigny)

Deuxième Corps d’armée : GD Bosquet ; Chef d’EM GB de Cissey ; Commandant l’artillerie : GB Beuret ; Commandant le génie, GB Frossard

1ere division : GD de Mc Mahon

  • 1ere brigade : GB ?: 1er BCP (cmdt Gambier), 7e RI (Col. Decaen), 1er Zouaves (Col. Collineau)
  • 2em brigade : GB Vinoy : 20e RI (Col. Orianne), 27e RI (Col. Adam)

2em Division : GD Camou

  • 1ere brigade : GB de Wimpffen : Tirailleurs algériens (Col. Rose), 50e RI (Col. Granchette), 3e Zouaves (Col de Polhès)
  • 2eme brigade : GB Vergé : 3em BCP (Cmdt Genneau), 82e RI (Col. de Castagny), 6e RI (Col. Goze)

3em Division : GD Espinasse

  • 1ere Brigade : GB Manèque : 19em BCP (Cmdt Godine), 2e Zouaves (Col. Saurin), 4em RIMA (Col. ?)
  • 2eme brigade : GB de Tournemine : 95e RI (Col. Daner), 97e RI (Col. Paulze d’Ivoy)

4em division GD Dulac

  • 1ere brigade GB de Saint Pol : 17em BCP (Cmdt de Ferrussac), 57e RI (Col. Dupuis), 85e RI (Col. Javel)
  • 2eme brigade : GB Bisson : 10em RI (Col. de la Serre), 61e RI (Col. de Taxis)

5em division : GD de la Motterouge

  • 1ere brigade GB Bourbaki : 4em BCP (Cmdt Clinchant), 86e RI (Col. de Bertier), 100e RI (Col. Mathieu)
  • 2eme brigade : GB ?: 94e RI (Col. Picard), 49e RI (Col. de Kerguern)

Division de cavalerie : GD d’Allonville

  • 1ere brigade GB Walsin-Esterhazy : 1er Hussards (Col. Lion), 4em Hussards (Col. Simon de la Mortière)
  • 2eme brigade : GB Coste de Champenon : 6em Dragons (Col. Ressayre), 7em Dragons (Col. Duhesme)

Corps d’armée de reserve : GD Herbillon ; Chef d’EM Col de Vaudrimey ; Commandant l’artillerie : GB Soleille ; Commandant le génie, GB de Béville

division de la Garde Impériale : GD Mellinet

  • 1ere brigade : GB de Failly : régiment des Zouaves (Col. Jannin), 1er Voltigeurs (Col. Montera), 2em Voltigeurs (Col. Douay)
  • 2em brigade : GB de Pontevès : Bataillon de chasseurs (Cmdt Cornulier Lucinière), 1er Grenadier (Col. Blanchard), 2em Grenadier (Col. d’Alton)

1ere Division : GD Herbillon

  • 1ere brigade : GB Sencier : 14em BCP (Cmdt. Bordas), 47e RI (Col. Lamaire), 52 RI (Col de Lostanges)
  • 2eme brigade : GB Cler : 62e RI (Col. de Pérussis), 73e RI (Col. Dubois)

2em Division : GD d’Aurelle de Paladines

  • 1ere Brigade : GB Montenard : 7em BCP (Cmdt Maurice), 9em RI (Col. Bessières), 32e RI (Col. Cavaroz)
  • 2eme brigade : GB de Marolles : 15e RI (Col. Guerin), 96e RI (Col. de Malherbe)

4em division GD Dulac

  • 1ere brigade GB de Saint Pol : 17em BCP (Cmdt de Ferrussac), 57e RI (Col. Dupuis), 85e RI (Col. Javel)
  • 2eme brigade : GB Bisson : 10em RI (Col. de la Serre), 61e RI (Col. de Taxis)

Brigade de cavalerie : GB de Forton : 6em Cuirassiers (Col. Crespin), 9em cuirassiers (Col. Dumont)

Notre jeune Anselme, grenadier Haut-Alpin, ne vit ni la prise de Sébastopol, ni même le victoire de Traktir. Il avait, en bon champsaurien, résisté au froid glacial. Ses compagnons étaient morts du choléra. Les autres avaient les jambes enflées, perdaient les dents et mourraient d’épuisement. Le scorbut faisait des ravages dans les rangs de soldats peu nourris.

Notre brave Anselme, héros involontaire,vacquait à ses occupations d’autant plus que l’été était revenu, attirant même un drôle de personnage, nommé Roger Fenton. Ce Monsieur promenait dans un petit charriot, transportant un objet bien trop moderne. Cela éblouissait,sentait la poudre. Les gradés posaient en chef, les soldats ignorés. On venait de lui faire découvrir la photographie…

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Autour du Général Cissé

Notre solide Anselme, ragaillardi par une douce nuit, fut envoyé ce matin du 7 août 1855 vers le front devant Sébastopol. Il s’agissait de creuser et de renforcer certaines tranchées et plusieurs centaines de mêtres avaient déjà été réalisées. Cela tirait de tous les côtés, comme d’habitude. Un sifflement inhabituel vers 11 heures du matin. Un boulet en pleine face. Le noir.

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Finalement le mardi représentait beaucoup de choses pour Anselme.

Les autorités militaires, représentées par Edmond Charles de Larroc, officier payeur, mais en charge de l’état civil (La France a payé un lourd tribut dans cette campagne d’environ 100.000 hommes en 2 ans), ont rempli le « charmant billet », trop habituel : » Extrait d’Acte de Mort ». Il le fit le 10 mars 1856, au camp de Balaklava.

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Famille,BILLARD BALTYDE,généalogie,histoire de famille,histoire en famille,arbre généalogique,archives en ligne,état civil,family search,genealogy tree

Décès d’Anselme-Eugène Escallier.AD 05 StJulien-en-Champsaur 2E153/7 page 22

Nous le retrouvons transcrit dans les registres de Saint-Julien-en-Champsaur le 24 mars 1856.

Ironie du sort, la paix sera signée six jours après.

Voir le courrier de Philippe ESCALLIER

Pour ceux qui sont intéressés : voir les vidéos sur la Chaîne Famille

Famille BILLARD BALTYDE, Généalogie : Archives,  archives en ligne, archives départementales en ligne, état civil, arbre généalogique, histoire, historia, histoire de famille, histoire en famille, état civil, Family search,  Genealogy tree: Merci de bien vouloir laisser un commentaire.
Serge Billard Baltyde

RETOUR