Botrel, CPA, cartes postales anciennes, barde, Bretagne:  Si vous relevez des erreurs, merci de nous les signaler
Serge Billard Baltyde

Jean-Louis : – Auprès du foyer viens près de moi t’asseoir

Yvonne !

Disons-nous « Adieu » par ce lugubre soir

D’Automne

Yvonne : – Ne pars pas demain car le vent

Fais rage

Jean-Louis : – Cuirasse ton coeur, gros d’angoisse et d’ennui

Courage !

Refrain (Duo) :

Kénavo !

Kénavo !

Puisque mon (ton) gros bateau

Doit m (t)’emporter bientôt

Kénavo !

Kénavo !

Kénavo !

Dans un grand sanglot

Quitons nous sur ce mot

« Kénavo ! »

Jean-Louis : – Si tu vois pleurer, regrettant son garçon

Ma mère

Fais mollir sa peine avec une chanson

Légère

Reste à ses côtés chaudement serrée

Contre elle !

Ne me retiens pas quand un devoir sacré

M’appelle !

Jean-Louis : – Espère trois ans ton ami Jean-Louis

Et pense

Qu’il n’aime ici bas que toi, sa mère et puis

La France

Yvonne : – De ces amours là, ta promise n’est pas

Jalouse

Jean-Louis : – Promise au départ, au retour tu seras

Epouse !

Botrel, CPA, cartes postales anciennes, barde, Bretagne:  : Merci de bien vouloir laisser un commentaire.
Serge Billard Baltyde