Famille BILLARD BALTYDE, Généalogie : Histoire de la famille, histoire en famille, arbre généalogique, archives en ligne, état civil. Partagez le même plaisir que nous en découvrant cette page.
(Pour les anglophones : Family search, Genealogy tree, BILLARD BALTYDE Family)
Serge Billard Baltyde

Pierre LAGISQUET : le 09/12/2011 – 12:58

Bonjour,

Je fais moi-même des recherches sur la famille Lagisquet. Il semble que nous avons des ancêtres communs. Cependant je n’ai pas pu trouver le lien entre Abraham Lagisquet Sarrémia, ou plutôt ses parents, Samuel Lagisquet et Anne Larroque, avec le couple Jean L. et Marie d’Arricades, et encore moins avec le couple Pierre Lagisquet- Elisabeth Lembezat. Comment avez vous trouvé ces liens?

Le couple Lagisquet -D’Arricades avaient 4 enfants selon le testament de Jean (que je peux vous envoyer): Sara (marié à un Lapadu), Samuel, Marthe et un autre Samuel (si j’ai bonne mémoire).

En tout cas, bravo pour votre arbre!

Bien cordialement

Pierre Lagisquet

Serge: le 11/12/2011 à 09:54

Bonjour à vous

Les informations concernant Samuel Lagisquet (dit LAGUISQUET) proviennent des relevés du Charné groupe effectués sur les actes des protestants. naissance = 27/02/1661

Pour Jean LAGUISQUET, son père, (attention au « U »), les sources sont identiques avec une naissance le 12/04/1630;

Je suis très interessé par votre proposition de m’envoyer une copie du testament car pour ce couple je n’ai répertorié que deux enfants.

Un beau travail du Charné Groupe…

Merci pour mon arbre mais faites-moi plaisir et allez voir le site familial http://billard-baltyde.fr pour me dire ce que vous en pensez franchement.

Merci encore et bonnes recherches.

Serge

Pierre LAGISQUET : le 11/12/2011 – 19:28

Bonsoir, cousin lointain, et merci de votre réponse. je n’ai pas encore pu faire le rattachement aux couple L.-D’arricades et L.-Lembezat car il y a trop de Pierre et de Jean qui me paraissent possibles mais je pense que vous avez réglé le problème. Charnégroupe est très utile mais pas tout à fait suffisant; il faut ensuite faire marcher ses petites cellules grises, comme le dit M. Poirot, et je n’y arrive pas toujours.

Je n’ai pas encore été voir votre arbre avec le lien que vous m’avez donné mais cela ne saurait tarder.Il y a un site généalogique que vous pouvez trouver en allant voir celui des Amis du vieux Salies. Si il fonctionne bien (car il est encore en construction), vous y trouverez les actes notariés du XVI au XIX siècles (de façon très incomplète pour ce dernier), les actes d’état civil depuis 1550 (à peu près) jusqu’en 1910 (je crois),d’autres actes concernant les délibérations de la mairie, les bois communaux,la source salée, les part-prenants etc…,des arbres généalogiques faits à partir des actes et permettant d’atteindre rapidement les actes pour vérification. Je vais rechercher l’adresse exacte.

En attendant, voici le testament de Jean Laguisquet Monstrou qui parle de ses 4 enfants; il y en a 3 sur charnégroupe, Le 3ème ,Pierre, né le 30/04/1664, ne figure pas sur le testament. Est-il le 2ème Samuel ou est-il décédé? Je l’ai transcrit sans vraiment respecter l’orthographe de l’époque (ni celle d’aujourd’hui! Quel affreux mélange!!) mais c’est plus facile à lire!

Bonne continuation pour votre arbre.

Bien cordialement

Pierre Lagisquet

Voici la retranscription du Testament :

«

L’an mil six cent quatre vingt six et le huitième jour du moi de septembre en la ville de Sallies et maison apellée Lestablot de Lescudé Jean de Laguisquet dit Moustrou maitre d’icelle malade de son corps dans son lit depuis six mois ou environ néantmoins en son bon sens mémoire et entendement considérant qu’il n’y a rien au monde plus certain que la mort ny plus incertain que l’heure d’icelle a requis à moy notaire retenteur(?), présents les témoins bas nommés, luy retenir le présent testament comme contenant la disposition de sa dernière volonté.

 Premièrement recommande son âme à Dieu le Père, Fils et Saint Esprit qui son trois personnes distinctes et non séparées mais un seul Dieu, priant cette Sainte Trinité de luy pardonner toutes ses fautes et péchés, Priant aussy la Sainte et Bien Heureuse Vierge Marie qu’il luy plaise d’intercéder pour luy vers Notre Seigneur Jésus Christ comme aussy à tous les Saints et Saintes de Paradis affin que lorsqu’il plaira au Bon Dieu de séparer son âme de son corps de recevoir icelle et la colloquer dans son Royaume céleste Céleste de Paradis Item a dit qu’il laisse et lègue en faveur des pauvres de la présente ville deux francs payables par son héritier bas nommé un an après son décès et distribuables par Monsieur le Curé de St Vincent ou Monsieur son vicaire de la manière qu’ils le jugeront à propos.

 Item a dit le dit Testateur qu’il a été marié avec Marie D’arricades de la dite ville et que de leur mariage il a été procréé quatre enfans deux masles et deux femelles la première apellée Sara quy est mariée avec Samuel de Lapadu, la seconde appellée Marthe, le troisième Samuel et le quatrième Pierre lesquels enfans sont mariés à la réserve de la dite Marthe et du dit Pierre. Item a dit le testateur que avant sa maladie et depuis icelle il a reçu de la dite Marthe sa filhe tous les secours et assistances qu’un père puisse recevoir d’un enfant soit au moyen des fournitures qu’elle luy a fait du peu de canal(?)) qu’elle s’est dit gagner par son travailh et industrie soit autrement par toutes les voyes dont elle a peu  avec les témoins ce que n’a fait le dit testateur  l’aviser avec lesquelles la dite Marthe l’a nourri dans son lict et désirant luy recognoitre icelles le dit testateur luy laisse et lègue la somme de 50(?) Bordallois et veut que entend qu’au payement de la dite somme comme aussy jusqu’au payement de semblable somme de 50 fr à la dite Marthe léguée par la dite feue Marie D’arricades ma femme elle jouisse et possède la dite maison apellée Letablot de lescudé sans qu’elle en puisse en être dépossédée par mon dit héritier ny par ? que par au préalable elle ? payée de la somme de 100 fr voulant et entendant que la dite Marthe  fasse de la somme de 50fr ci dessus léguée à son plaisir et volonté et qu’elle en dispose en faveur de quy bon luy semblera et le dit lequel le dit testateur luy fait pour les raisons en outre et au delà les droits qu’elle a n’y peut prétendre tant du coté paternel que maternel

 Item a dit le testateur qu’il doit bailler à la dite Sara sa filhe aisnée la somme de quatre vingts francs bourdallois pour raison d’argent qu’elle luy a presté dans le temps qu’elle estait servante chés le sieur Fernandes marchand de la présente ville et ce il peut y avoir six ans ou environ laquelle somme la dite Sara luy a presté dans les grand besoins et necessités, c’est pourquoy il veut et entend que la dite Sara soit payée de la dite somme de quatre vingts franx avec l’intéret puis le jour de son décès sans que la dite recognaissance(?) puisse nuire ny préjudicier à la dite Sara aux  droits paternels et maternels et d’autant que l’institution héréditaire est le Chef et fondement de tout bon Testament

 le dit testateur institue pour son héritier universel(= vou?) au niveau de tous et Chascuns ses biens en accomplissant ce devoir(?) le dit Samuel de Laguisquet son filhs aisné auquel il prie de prendre soin de la sépulture et leu que luy a esté ? et par luy entendu mot à mot t’elle a dit estre la dernière volonté fait à Sallies le susdit jour et an que dessus pour les témoins messire Jacob de Casse Jurat de la (dite ville?) messire Jean de Coustalé bourgeois,David de Montesquiut de la dite ville et Jeconias de Lestelle notair de la dite ville quy le présent ay retenu et signéce que n’a fait le dit testateur quoyqu’il scache à (cause?) de la faiblesse et tremblement de main de ce fet requis par moy

Signé: De Casse, De Coustalleet Montesquiut père(?) et Lestelle notaire »

Ce texte est la reproduction des pages  E2123_1687 -79- et E2123_1687 -80-

 

Famille BILLARD BALTYDE, Généalogie : Histoire de la famille, histoire en famille, arbre généalogique, archives en ligne, état civil.(Pour les anglophones : Family search, Genealogy tree, BILLARD BALTYDE Family)
Nous vous remercions de bien vouloir laisser un commentaire ci-après
Serge Billard Baltyde