Archives de Catégorie : Non classé

by

Berenx, Pyrénées-Atlantiques, Aquitaine, 64300

No comments yet

Catégories: Non classé, Villes et Villages de nos Ancêtres, Tags: , , ,

Bérenx est une commune située dans le département des Pyrénées-Atlantiques (région d’Aquitaine). La ville de Bérenx appartient au canton de Salies-de-Béarn et à l’arrondissement de Pau. Les habitants de Bérenx étaient au nombre de 475 au recensement de 1999. La superficie est de 13.7 km². Bérenx porte le code Insee 64112 et est associée au code postal 64300. Elle se situe géographiquement à une altitude de 50 mètres environ.

 

Berenx

Berenx, entre Salies de Béearn et Orthez. Famille Billard Baltyde

 

 

Bérenx est traversée par le gave de Pau, affluent de l’Adour, et par son tributaire, l’arriou de Cazaubon.

L’arriou de Mondran, affluent du Saleys est également présent sur les terres de Bérenx.

Le toponyme Bérenx apparaît sous les formes Berencs (1240, cartulaire de Sorde), Berens (1241, cartulaire de Sorde), Berenx (1385, censier de Béarn), Berenxs (1461, titres de Béarn), Verencxs (1548, réformation de Béarn), Berenlx (1582, aliénations du diocèse de Dax) et Berenx XVIIIe siècle, carte de Cassini).

L’origine du toponyme pourrait être germanique : Bero, Ber, Bern, ‘ours’ – suivi d’un suffixe d’appartenance incus (ens, enx) ‘villa’ ou ‘ville’.

La répartition de ces noms en Gascogne est capricieuse et inégale. Par contre on en rencontre beaucoup au sud de l’Adour. Les uns correspondent à des défrichements par les Francs de régions déshéritées qui avait rebuté les Gallo-romains sur des terres attribuées, sans doute à des vétérans des armées franques ; d’autres sont d’anciennes villas gallo-romaines, détruites par les francs, puis relevées et rebaptisées à la mode germanique.

En étudiant les noms germaniques de l’Adour, on s’aperçoit qu’ils sont souvent situés sur des points stratégiques : poste d’intérêt militaire ou de péages.

Les gorges étroites du gave de Pau à Bérenx, ont permis la construction d’un pont en bois et le touron de Saint Pic était un lieu idéal pour la défense et le contrôle du pont.

Paul Raymond note qu’en 1385, Bérenx comptait soixante-et-onze feux et dépendait du bailliage de Rivière-Gave, nom d’un archiprêtré du diocèse de Dax qui tirait son nom du gave de Pau. La commune était une dépendance du diocèse de Dax ainsi que le chef-lieu du vic de Rivière Gave.

 

Berenx

Berenx; L’église. Famille Billard Baltyde

 

La région de Bérenx était occupée par des hommes préhistoriques, il y a plus de 4 000 ans, comme l’atteste la découverte en 1930 de haches de pierre polie datées de l’âge du cuivre (Chalcolithique). Trois de ces outils ont été découverts à 600 m au sud du touron de Saint Pic.

Le sommet du touron de Saint Pic, dominant la vallée du gave fut occupée par un camp fortifié entouré de larges et profonds fossés. Ce camp surveillait la vallée du gave, principale voie de communication. Sur ce lieu stratégique, le château féodal de Mongiscard fut construit en 1103 par Gaston IV de Béarn après la conquête du lieu sur les vicomtes de Dax à son retour de la première croisade.

Deux hautes tours, permettant de voir à plus de soixante kilomètres, entourées de fossés profonds, rendaient ce lieu imprenable. Lors de la révolte protestante de 1620, le capitaine huguenot Bensin se réfugia dans cette place forte. Après un siège le capitaine Bensin se rendit et Louis XII ordonna la démolition du château de Mongiscard en 1621. Il reste toujours sur le sommet les fossés et contrescarpes.

Au Moyen Âge Bérenx eu une certaine importance, sous Gaston Fébus on dénombrait 71 feux (foyers) ; au recensement de 1881, le village comptait encore 711 habitants.

Les troupes de Wellington traversèrent le gave aux gués de la Plaine et de la Liberté, après que Taupin eut détruit le pont en bois de Bérenx, et permit une victoire éclair des troupes britanniques sur les troupes de Soult le 27 février 1814 à Orthez. On raconte qu’une jolie Dame de Bérenx signala l’existence du gué de Bérenx à un capitaine britannique.

La colline de Lagisquet qui culmine à 172 mètres servit d’observatoire aux Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale.

La principale activité du village fut toujours l’agriculture, l’artisanat mais aussi la pêche avec une pêcherie de saumons sur le gave jusqu’au début du XXe siècle sans oublier la carrière du pont de Bérenx.

Pendant plusieurs siècles les sept moulins le long du ruisseau de Gouardère rythmèrent la vie du village.

 

Berenx. Famille Billard Baltyde

Berenx. Famille Billard Baltyde

Individus

Evénements

Lieux

CABARDOU Bernard (~ 1730-) Naissance (vers 1730) Bérenx 64300 – Pyrénées-Atlantiques – Aquitaine – FRANCE
DARTIGUEPEYROU David (~ 1715-) Naissance (vers 1715) Bérenx 64300 – Pyrénées-Atlantiques – Aquitaine – FRANCE
DARTIGUEPEYROU Jeanne (1718-1784) Naissance (1718) Bérenx 64300 – Pyrénées-Atlantiques – Aquitaine – FRANCE
de PALHIRY Marie (~ 1710-) Naissance (vers 1710) Bérenx 64300 – Pyrénées-Atlantiques – Aquitaine – FRANCE
MARGES Jean (1718-1788) Naissance (1718) Bérenx 64300 – Pyrénées-Atlantiques – Aquitaine – FRANCE
TILHET Pierre (-1820) Décès (23.6.1820) Bérenx 64300 – Pyrénées-Atlantiques – Aquitaine – FRANCE

RETOUR